Sierra Léone : la CSSL engage les principales parties prenantes à protéger l'environnement marin côtier des marées noires imminentes.

La Conservation Society of Sierra (CSSL), organisation membre du PRCM, a réuni le 27 juin 2019 à Freetown, une cinquantaine de représentants provenant des ministères, de la société civile et des médias. Cette rencontre visait à sensibiliser les acteurs sur les dangers des activités pétrolières et gazières en mer et sur le milieu marin côtier à l’heure où la Sierra Léone à l’instar de quelques pays en Afrique de l’Ouest, se prépare à lancer les activités d'exploration et de production.

Plusieurs orateurs se sont exprimés ce jour tout en rappelant l’engagement de leurs institutions respectives à soutenir cette dynamique. Samuel Kamara, membre de l'Environmental Protection Agency (EPA), a indiqué qu'ils avaient élaboré un rapport sur l'état du milieu marin en 2014 et une cartographie de la sensibilité des hydrocarbures côtiers en 2015. Il a ajouté que l'EPA continuera de travailler avec le ministère des Pêches et des Ressources marines et l’Agence maritime pour la planification de la gestion côtière et l'Analyse de la vulnérabilité marine.

Quant à Joseph Sandy, responsable de l'engagement stratégique à la Direction du pétrole, il a relaté les débuts de l'exploration pétrolière en Sierra de 1982 à 1985, avant d’ajouter : « La Direction du pétrole tient à réduire l’impact sur l’environnement et ne soutiendra aucune forme d’exploration non autorisée par le processus d’évaluation de l’impact sur l’environnement ». Enfin, selon Edward Aruna, Directeur exécutif, du Programme des reptiles et des amphibiens, il faut insister sur la collaboration et la recherche pour la conservation des animaux marins. La menace est déjà existante.

Elle s’observe à travers le déversement des hydrocarbures par les pêcheurs artisanaux et les chalutiers industriels. C’est pourquoi, afin de réaliser la cartographie proprement dite, les participants ont été amenés à présenter les objectifs opérationnels de leurs institutions et les activités de plaidoyer visant à réduire les impacts de la pollution causée par les hydrocarbures. Pour rappel, la CSSL est partie prenante de la stratégie 2 du projet sur la Gestion environnementale des activités pétrolières et gazières offshore, financé par la Fondation MAVA et mis en œuvre par le PRCM. Source : Newsletter CSSL