Le PRCM convie les négociateurs du groupe Afrique de l’Ouest à un atelier de préparation sur la prochaine COP13 de la CBD

La treizième réunion de la Conférence des Parties (COP 13) de la convention sur la biodiversité biologique ( CBD) se tiendra à Cancun, au Mexique, en Décembre 2016. Parmi les questions qui y seront traitées, figurent celles portant sur la biodiversité marine et côtière. Le PRCM en collaboration avec l’Institut de la Francophonie pour le Développement Durable a convié le groupe des négociateurs représentant l’Afrique de l’Ouest à un atelier de préparation de cette COP13.

L’objectif de l’atelier est de renforcer les capacités du groupe de la sous région en les aidant à se familiariser avec les documents de négociation, à identifier les principaux enjeux de la COP13 et à adopter une position régionale commune. Pour le Dr Ahmed SENHOURY, directeur du PRCM «un immense travail de plaidoyer et de lobbying attend la délégation sous régionale africaine.. » Il espère toutefois que « le groupe aura assez de bagages pour convaincre et essayer de peser sur les négociations ». Il a souligné que le PRCM reste « attentif et ouvert à tout type de partenariat permettant de renforcer le soutien aux Etats dans les processus de négociations internationales».

Pour Mme Ramatoulaye Dieng Ndiaye, Secrétaire générale du ministère de l’Environnement et du Développement durable (Medd), «l’expérience a démontré que les grands groupes bien préparés ont souvent influé sur les négociations internationales. Le présent atelier vient donc à son heure, offrir aux pays de la sous-région, à l’instar d’autres groupes régionaux, l’opportunité d’échanger et d’harmoniser leurs positions et plaider d’une même voix pour la prise en compte de leurs préoccupations ».

Le document de la position régionale qui sera élaboré à la suite de l’atelier, sera diffusé en ligne afin de toucher le maximum de personnes, notamment les « preneurs de décisions» et d’autres délégués et organisations/institutions dans le monde.