La disparition des zones humides s’accélère

« Les zones humides disparaissent trois fois plus vite que les forêts. » C’est en partant de ce triste constat que la Convention de Ramsar* a tiré la sonnette d’alarme dans son dernier rapport**. Il faut dire qu’il y a urgence tant ces zones jouent un rôle clé dans la vie sur Terre.

Qu’est-ce qu’une zone humide ?

Une zone humide est avant tout un écosystème aquatique. Il en existe de différentes sortes : lacs, cours d’eau, marais, tourbières, estuaires, lagunes, mangroves ou encore récifs coralliens sont des zones humides. Ensemble, toutes les zones humides de la planète recouvrent 12,1 millions de km². 2 200 de ces zones, soit environ 15 % d’entre elles, sont dites « d’importance internationale » et figurent sur la liste de Ramsar. La France compte 48 sites Ramsar qui s’étendent sur une superficie de 3,6 millions d’hectares répartis entre la métropole et l’outre-mer. Parmi les plus connus, on trouve la baie de Somme, le Mont Saint-Michel, la Camargue, le lac du Bourget ou encore l’étang des Salines en Martinique.

Le rôle des zones humides

Les zones humides sont vitales pour un grand nombre d’espèces sur Terre. Non seulement elles sont les premiers fournisseurs d’eau douce au monde, mais en plus elles comptent parmi les milieux les plus riches en termes de diversité biologique.

Lire la suite de l'article sur ce lien