Gisement gazier Grand Tortue Ahmeyim : l’accord de coopération avec le Sénégal adopté par les députés mauritaniens

L’Assemblée nationale de Mauritanie a adopté, le 22 janvier, le projet de loi autorisant la ratification de l’accord bilatéral signé en février 2018 avec le Sénégal pour le développement du champ gazier situé à la frontière maritime des deux pays.

Les députés mauritaniens ont adopté, le 22 janvier dernier à Nouakchott, en plénière, le projet de loi autorisant la ratification de l’accord de coopération portant sur le développement et l’exploitation des réserves du champ Grand Tortue Ahmeyim (GTA); signé à Nouakchott le 9 février 2018 entre la République Islamique de Mauritanie et la République du Sénégal.

L’accord, qui constitue le cadre juridique des activités pétrolières dans la zone du champ Tortue Ahmeyim, compte 50 articles définissant les principes généraux régissant les activités pétrolières comme les droits et engagements des contractants et le définition commune des réserves du champ et les mécanismes de répartition de la production, les charges y afférant et l régime fiscal appliqué sur les contractants.

Défendant le projet de loi, le ministre du Pétrole, de l’Energie et des Mines de Mauritanie, Mohamed Ould Abdel Vetah, a relevé que l’Etat a fait appel à des expertises étrangères, des bureaux d’études internationaux, pour s’assurer de la conformité des dispositions de l’accord avec les pratiques internationales. Il sera procédé au partage de la production des hydrocarbures et de toutes les charges des opérations de prospection, de développement et de production ainsi qu’à la réhabilitation de manière équitable à raison de 50% pour chaque pays, a-t-il ajouté.

Cette répartition sera en vigueur provisoirement jusqu’à la redéfinition des parts qui sera faite conformément aux dispositions de l’accord, dans un délai de 5 ans après le début de la production. M. Abdel Vetah a précisé également que l’accord souligne la pleine souveraineté de chaque pays en vertu du droit international, et que les installations se trouvant dans la zone économique exclusive (ZEE) de chaque pays seront soumises à son autorité et que chaque pays dispose de ses propres conventions avec les sociétés de production.

Le projet Grand Tortue Ahmeyim est dirigé par une coentreprise comprenant le britannique BP – opérateur - l’américain Kosmos Energy, la Société mauritanienne des hydrocarbures et de patrimoine routier (SMHPM) et la Société nationale des Pétroles du Sénégal (Petrosen). La décision finale d’investissement dans le projet a été adoptée à la suite d’une réunion tenue à Nouakchott, le 21 décembre 2018, entre les gouvernements mauritanien et sénégalais, en présence des chefs d’Etat des deux pays et des partenaires du projet.

La première production de gaz est attendue dans la première moitié de 2022, selon les prévisions de Kosmos Energy et de BP. Le gaz naturel liquéfié (GNL) du projet Grand Tortue Ahmeyim sera destiné à l’export et à la consommation domestique de la Mauritanie et du Sénégal. Selon BP, le champ GTA a des réserves estimées à 15 trillions de pieds cubes de gaz (environ 424,75 milliards de m3 de gaz). Partager la publication "Gisement gazier Grand Tortue Ahmeyim: l’accord de coopération avec le Sénégal adopté par les députés mauritaniens"

Source - Energie Média