Edito du Directeur Exécutif du PRCM

Chers partenaires,

L’année 2020 est désormais derrière nous !

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle ne fut pas facile. On retiendra qu’elle fut parsemée d’épreuves, de douleurs et d’incertitudes.

Mais nous avons fait preuve de résilience pour non seulement surmonter tous les défis, mais surtout terminer l’année avec des résultats dont nous sommes fiers, avec chacun de vous à nos côtés.  

En dépit du contexte, notre engagement en faveur des activités de conservation en Afrique de l’Ouest sur les problématiques majeures et urgentes ayant trait à la perte de la biodiversité, la dégradation des écosystèmes, la déplétion des stocks de poissons, l’altération des zones côtières, la pollution des océans, la destruction de la biosphère, n’a pas tari.

Nous restons convaincus que beaucoup reste à faire pour la nature et la préservation de ses ressources.

De même, nous restons aussi persuadés qu’avec la volonté des politiques, l’accompagnement de nos partenaires techniques et financiers, la collaboration avec toutes les parties prenantes (société civile, ONG, acteurs du secteur privé, etc.), nous pouvons parvenir à limiter ou supprimer l'impact négatif des activités de l'homme sur son environnement notamment dans notre zone d’intervention.

Nous entrevoyons l’année 2021 avec beaucoup d’optimisme.

A présent, il ne me reste plus qu’à vous souhaiter mes meilleurs vœux pour la nouvelle année.

Qu’elle soit riche en projets inspirants, en réussites multiformes, le tout au milieu d’une santé sans faille.

Bonne et heureuse année 2021 à toutes et à tous !

Dr Ahmed SENHOURY, Directeur Exécutif du PRCM