Vous êtes ici

Elaboration d’un plan de prévention et de gestion des sources pollution côtière à Tanjai (Kombo South District, Gambie

Le programme régional d’appui au réseau régional des parlementaires élus locaux des pays du littoral de l’Afrique de l’ouest (PREPARE1) a, de 2008 à 2012, permis de construire une dynamique régionale de gestion concertée et intégrée des ressources naturelles de la zone côtière et marine de l’Afrique de l’ouest.

C’est ainsi que des réseaux nationaux et régional (APPEL) de parlementaires et d’élus locaux ont été mis en place, des actions d’informationsensibilisation, de plaidoyers et lobbyings développées en direction des populations, des gouvernements et des partenaires au développement.

Ces initiatives ont certes contribué à l’amélioration de la gouvernance des ressources naturelles du littoral mais elles restent fragiles et sujettes à des régressions si elles ne sont pas consolidées. D’où la mise en place du PREPARE II qui permet de passer à une phase plus orientée vers les résultats, en consolidant la dynamique de dialogue et de concertation impulsée en vue de faire évoluer les législations, les réglementations et les institutions nationales et sous-régionales en charge de la conservation de la biodiversité.

Les parlementaires et les élus locaux développeront ainsi des plaidoyers et fertiliseront les partenariats multi-acteurs pour influencer les politiques et accompagneront les actions concrètes de lutte contre les menaces sur les écosystèmes marins et côtiers, dont notamment : les mauvaises pratiques de pêche, les risques d’amplification de sources de pollution, l’érosion côtière et la variabilité et le changement climatiques. Ces menaces constituent les quatre composantes majeures du PREPARE II qui est bâti autour de 4 objectifs spécifiques :

 OS 1 : Accélérer l’élaboration, l’adoption et la mise en œuvre de mesures politiques, institutionnelles et juridiques de prévention et de gestion des risques littoraux aux échelons national et local dans les Etats de la sous-région ;

 OS 2 : Accélérer les processus de ratification et de mise en œuvres des conventions internationales pertinentes en matière gouvernance des ressources marines et côtières dans les Etats de la sous-région ouest-africaine ;

 OS 3 : Renforcer les mécanismes d'harmonisation des politiques et des législations des pêches dans la sous-région ouest-africaine ;

 OS 4 : Renforcer les capacités techniques du réseau régional APPEL et des réseaux de parlementaires et d’élus locaux afin de leur permettre de contribuer positivement aux processus de définition et de mise en œuvre des politiques environnementales de la sous-région ouest-africaine.

Pour plus de détails télécharger les TDRS